Centre de pédiatrie sociale de Saint-Laurent/Au coeur de l'enfance

Dénomination enregistrée: ACCUEILS AU COEUR DE L'ENFANCE

Numéro d'entreprise: 101946762RR0001

Guignolée du Dr. Julien au profit du Centre de pédiatrie sociale de Saint-Laurent, édition 2016

Notre objectif : 40 000 $
Période restante : 1 mois, 3 semaines
La campagne se termine 31 janvier 2017

825 $ amassés sur 40 000 $

2.0625% Complete
0 $
20 000 $
40 000 $

Les bénévoles du Centre de pédiatrie sociale de Saint-Laurent/Au cœur de l'enfance seront de retour dans les rues et les commerces de Saint-Laurent le samedi 17 décembre 2016 pour solliciter la générosité de la population.  La Guignolée du Dr Julien au profit des enfants du Centre de pédiatrie sociale de St-Laurent est un grand appel à la générosité de la population afin de récolter des dons pour le CPS de St-Laurent, centre certifié par la Fondation du Dr Julien.  

Les dons recueillis permettront au Centre de pédiatrie sociale de Saint-Laurent de financer ses activités et de mener à bien son travail auprès des enfants et familles les plus vulnérables. Selon la Dre. Julie Baïlon-Poujol, pédiatre au CPS de Saint-Laurent, « l’objectif de la pédiatrie sociale est de faire le lien entre l’enfant, la famille et les ressources communautaires. En somme, par les ressources communautaires, on maximise le potentiel des enfants. Tous nos enfants ont droit de partir dans la vie du bon pied. »

Le Centre de pédiatrie sociale de Saint-Laurent accompagne au quotidien près de quatre cent cinquante enfants en situation de grande fragilité, touchés par de multiples sources de stress toxique.

L’année dernière, grâce à l’esprit d’entraide des habitants de Saint-Laurent et au courage de nos bénévoles, nous avions réussi à récolter 35 000$ pour améliorer nos services auprès des enfants vulnérables du quartier. Cette année, notre objectif sera encore plus ambitieux, puisque nous espérons recueillir 40 000 $ grâce à la solidarité de chacun. « Les besoins sont énormes, et nous devons être au rendez-vous pour nos enfants.» affirme ainsi Sophie Durocher, journaliste et animatrice culturelle qui soutient notre action depuis plusieurs années.