Le Fonds International de Conservation du Canada

Dénomination enregistrée: International Conservation Fund of Canada Inc.

Numéro d'entreprise: 852478189RR0001

Lutter contre la déforestation de la forêt amazonienne au Brésil

Des portions de la forêt amazonienne sont soumises à une déforestation intense, mais dans le sud-est très menacé de l'Amazone au Brésil, les peuples indigènes Kayapo protègent une zone de 11 millions d'hectares (deux fois la taille de la Nouvelle-Écosse) en partenariat avec notre organisation, le Fonds International de Conservation du Canada (en anglais, ICFC). Les Kayapo ont été efficaces pour protéger ce qui pourrait être le plus vaste ensemble de forêts tropicales au monde.

L’application des lois par le gouvernement est sous-financée depuis des années, mais cette année, le nouveau gouvernement brésilien a renié l’importance de la protection des vestiges de la forêt amazonienne, ceci malgré les préoccupations exprimées par l’industrie agroalimentaire brésilienne (qui comprend que l’Amazonie génère les précipitations nécessaires à leurs cultures et à leur bétail) et aux préoccupations internationales suscitées par les incidences sur le climat et la biodiversité.

En l'absence de mesures visant à lutter contre l'exploitation illégale de l'or, l'exploitation forestière et le défrichement des terres pour l'agriculture, ICFC et les ONG partenaires des peuples Kayapo ont intensifié leurs activités de gardiennage et de surveillance. Nous avons un besoin urgent de fonds pour créer des postes de garde supplémentaires. Les postes de garde sur la rivière et d'autres points d'entrée sur les terres des Kayapo se sont révélés extrêmement efficaces ces dernières années. Les fonctions de poste de garde sont partagées également entre les membres de la communauté Kayapo. Un poste de garde coûte 100 000 $ USD, ou environ 135 000 $ CAD. Des dons de n'importe quel montant aideront. Nous vous remercions!