Africville Museum

Dénomination enregistrée: Africville Heritage Trust Society

Numéro d'entreprise: 820442663RR0001

Après plus de 100 ans d'histoire, la communauté afro-néo-écossaise d'Africville, située sur la rive nord du port d'Halifax, a été détruite pour faire place au développement industriel dans les années 1960. En 2010, les habitants d'Africville ont finalement reçu des excuses pour le chagrin et la perte de leur communauté. Maintenant, une réplique de l'Église qui était le cœur de la communauté célèbre l'esprit et raconte l'histoire de la survie d'une communauté.

En février 2010, le maire de Halifax, Peter Kelly, est entré dans l'histoire en s'excusant auprès des Africains pour la destruction de leur communauté près de 40 ans auparavant. Les excuses ont été soutenues par l'allocation de terres et 3 millions de dollars pour la construction d'une réplique de l'église qui s'était tenue au cœur géographique et émotionnel d'Africville.

Aujourd'hui, le musée Africville regarde à travers le pays où les gens d'Africville vivaient, travaillaient et élevaient leurs familles au bord de l'eau du bassin de Bedford. À l'intérieur du Musée, des expositions racontent l'histoire d'une communauté qui a rencontré les indignités du racisme avec grâce et foi. Au fil des ans, des équipements publics dont personne ne voulait ont été créés à Africville ou à proximité: un abattoir, une prison, un hôpital pour maladies infectieuses, un dépotoir, un rail envahissant et l'industrialisation. La communauté a perdu son école, son bureau de poste, ses magasins.

Pour en savoir davantage sur cet organisme de bienfaisance