UNICEF CANADA

Dénomination enregistrée: CANADIAN UNICEF COMMITTEE - COMITE UNICEF CANADA

Numéro d'entreprise: 122680572RR0001

Crise des Rohingyas - cyclone Amphan

La campagne se termine 31 décembre 2020

Le super cyclone Amphan, qui devrait toucher terre au Bangladesh et en Inde, risque de causer d’importants dégâts en raison de vents violents et de fortes pluies. Près de 10,9 millions de personnes pourraient être touchées. L’UNICEF travaille avec le gouvernement du Bangladesh pour protéger les enfants et les familles les plus vulnérables, notamment les réfugiés rohingyas. Nous avons besoin de votre aide pour faire en sorte que personne ne soit laissé pour compte.

Depuis le mois d’août 2017, plus de 742 000 Rohingyas ont été forcés de fuir la violence et la persécution dont ils étaient victimes au Myanmar, afin de trouver refuge à Cox’s Bazar, au Bangladesh. Les réfugiés rohingyas issus d’une minorité musulmane vivent dans des conditions précaires à l’intérieur de camps surpeuplés, situation qui suscite de vives préoccupations depuis le début de la pandémie de COVID-19.

Les dons ont permis à l’UNICEF de prépositionner des fournitures d’urgence au Bangladesh pour près de 1,5 million d’enfants, et de fournir des équipements de protection individuelle à 10 000 bénévoles en collaboration avec des partenaires locaux. Cependant, nous avons besoin de fonds supplémentaires pour amplifier notre action et venir en aide à chaque enfant dans le besoin au Bangladesh.

Sauvez la vie d’un enfant en faisant un don dès aujourd’hui au fonds de secours de l’UNICEF pour la crise des Rohingyas. Voici quelques exemples d’effets concrets :

• Un don de 50 $ permet de protéger 112 enfants contre des maladies d’origine hydrique.

• Un don de 67 $ procure à une famille 5 couvertures pour rester au chaud, ainsi qu’une bâche pour se protéger contre les éléments.

• Un don de 76 $ procure à 166 mères et leur bébé des vaccins contre le tétanos.

• Un don de 171 $ permet de couvrir le coût des équipements de protection individuelle de trois bénévoles.

--------------------------

Saison des moussons au Bangladesh : échapper à la violence pour se retrouver au milieu de la tempête

Il pleut abondamment dans les camps de réfugiés du Bangladesh. Les enfants rohingyas et leur famille sont exposés au danger que leur maison temporaire soit détruite par les glissements de terrain et les inondations.

« On peut enfin entendre les rires des enfants dans les camps. Après tout ce que ces familles ont vécu, nous sommes maintenant inquiets des dégâts que pourrait causer la saison des moussons. À l’heure actuelle, nous veillons principalement à la protection des réfugiés, à les maintenir en bonne santé et au sec, alors que les pluies deviennent de plus en plus intenses », affirme Jean Metenier, un responsable pour UNICEF Bangladesh, qui se trouve sur le terrain à Cox’s Bazaar.

Qu’arrive-t-il lorsqu’il pleut?

  • Glissements de terrain : les camps ont été construits à la hâte pour répondre aux besoins urgents des nouveaux arrivants. Un glissement de terrain a déjà tué une jeune fille et blessé deux enfants qui étaient sortis ramasser du bois de chauffage.
  • Inondations : nos centres de santé, écoles et espaces adaptés aux enfants sont essentiels pour les réfugiés. Si les pluies continuent de tomber, ces centres pourraient être détruits et devront être reconstruits de toute urgence afin d’assurer le maintien de services essentiels.
  • Les enfants courent également le risque d’être séparés de leur famille en raison des inondations et des coulées de boue.
  • Épidémies : les pluies et les inondations accroissent la propagation de maladies d’origine hydrique, dont la diarrhée, qui peuvent avoir une incidence catastrophique sur les enfants dont le système immunitaire est déjà affaibli par la malnutrition.

 

Vos dons aideront à subvenir aux besoins suivants :

  • Faire en sorte que les toilettes et les réservoirs d’eau puissent résister aux inondations et continuer d’aider à protéger les enfants contre les maladies
  • Chlorer toutes les réserves d’eau pour s’assurer que les familles aient accès à de l’eau potable pour boire, cuisiner et nettoyer
  • Immuniser les enfants contre les maladies d’origine hydrique, dont le choléra et l’hépatite
  • Sensibiliser les familles aux risques associés aux pluies et aux inondations en leur fournissant de façon continue des services liés à la santé, à l’éducation et à la protection des enfants, afin d’assurer la survie des enfants et de veiller à leur bien-être

 

Faites un don dès aujourd’hui pour sauver la vie des enfants qui souffrent en raison de cette crise humanitaire.

4 mois, 2 semaines restants