CONGRÉGATION MISSIONNAIRE DE MARIANNHILL

Dénomination enregistrée: CONGREGATION MISSIONNAIRE DE MARIANNHILL

Numéro d'entreprise: 118873652RR0001

Notre mission

La Congrégation des Missionnaires de Mariannhill tire son origine du monastère trappiste de Mariannhill, fondé par le Père Abbé François Pfanner en Afrique du Sud, le 26 décembre 1882. Ces moines contemplatifs entreprirent bientôt un travail missionnaire parmi les indigènes et ouvrirent des missions de plus en plus éloignées de leur monastère d’origine.

Comme la vie active d’un missionnaire n’était pas compatible avec la stricte observance trappiste, le Siège apostolique sépara le monastère et ses missionnaires de l’Ordre trappiste par un décret du 2 février 1909, ouvrant ainsi la voie à la formation graduelle d’une nouvelle communauté religieuse missionnaire, les Missionnaires de Mariannhill.

Conscients de nos racines historiques et spirituelles, nous sommes à la fois des religieux et des missionnaires qui vivent en communauté. Religieux, nos racines trappistes nous font remonter à saint Benoît; missionnaires, nous nous rattachons aux premiers missionnaires de Mariannhill et à leur infatigable leader, le Père Abbé François Pfanner. La devise bénédictine « Ora et Labora » réunit ces deux traits de l’histoire de notre Congrégation et fait partie de notre patrimoine.

Lors de la fondation de notre Congrégation, les frères laïcs ont joué un rôle éminent par leur fidélité au charisme, leurs talents et leur travail. Grâce à leur apport, le Monastère et ses postes de mission sont devenus des centres de foi et de développement.

Notre Congrégation est devenue un institut clérical de droit pontifical le 21 mars 1936. Ses membres ont reçu le mandat de proclamer la Bonne Nouvelle « Ad Gentes », comme cela a été désigné par la suite.

À propos de nous

La Congrégation a pour tâche :

- de coopérer à l’annonce de l’Évangile chez ceux qui ne croient pas encore au Christ ou qui ne croient plus en lui;

- d’aider à l’établissement et au renouveau de l’Église locale;

- de travailler pour la justice et la paix, la libération des personnes et l’intégrité de la création;

- d’offrir aide et solidarité aux individus et groupes qui vivent en marge de la société;

- de promouvoir l’œcuménisme et le dialogue interreligieux afin de mieux témoigner en commun du pouvoir unificateur de l’Évangile;

- de garder vivant et d’approfondir chez les fidèles le sens de leur responsabilité à l’endroit de l’Église universelle;

- de promouvoir les vocations aux tâches missionnaires de l’Église et de soutenir celles-ci sur le plan spirituel et matériel.

Mariannhill au Canada est très actif dans ces divers domaines, particulièrement par la publication de 2 revues, la formation de missionnaires laïcs et la formation de jeunes pour des stages à l'étranger.

Pour en savoir davantage sur cet organisme de bienfaisance