Aux organismes de bienfaisance : Ne faites pas cette grave erreur pour vos collectes en ligne !

Posted on

Person making an online payment.

Quelle est l’une des pires choses à faire lorsque vous essayez de collecter de l’argent en ligne? Envoyer vos donateurs vers un autre site Web quand ils sont prêts à sortir leur carte de crédit !

Les spécialistes du commerce électronique vous diront que cette affirmation s’applique à n’importe quel genre de transaction en ligne, pas seulement aux collectes de fonds, parce que cela ajoute des « frictions », empêchant votre donateur de conclure la transaction. Cela peut être dû à un processus compliqué pour le paiement, par exemple la création d’un compte utilisateur ou d’autres étapes et points de décision à prendre avant de pouvoir terminer la transaction.

À mes débuts à CanaDon en 2013, après une fructueuse carrière en commerce électronique où j’ai gravi les échelons et géré des plateformes traitant des centaines de millions de dollars, j’ai été éberluée de voir que, au Canada, les organismes de bienfaisance reliaient leurs boutons Faites un don à leur page profil sur le site Web de CanaDon. Cette procédure déconnecte l’utilisateur du site de l’organisme, créant beaucoup de frictions, ce qui peut amener le donateur à faire une pause et peut-être à décider de ne pas effectuer le don.

J’ai immédiatement songé à concevoir les formulaires de don personnalisables (FDP) afin de donner aux organismes de bienfaisance canadiens, quelle que soit leur taille, la possibilité de créer facilement des formulaires de don à leur nom. Jusque-là, seuls les importants organismes de bienfaisance avaient de tels formulaires, développés par des fournisseurs de logiciels coûteux. Après le lancement de nos FDP, nous avons fait des tests qui montraient que les formulaires au nom des organismes sont beaucoup plus efficaces pour faire d’un visiteur un donateur et pour recueillir plus d’argent, au lieu de simplement envoyer ce visiteur vers la page profil de l’organisme sur CanaDon. Bref, BEAUCOUP plus de gens effectuent un don, et le montant moyen de leur don est plus élevé !

Ce résultat correspondait à mon expérience et à mes attentes; c’est en fait universellement vrai. C’est aussi pourquoi vous verrez, sur le site Web d’importants organismes de bienfaisance, des formulaires personnalisés et souvent intégrés. Ces organismes savent que la pire chose à faire lorsque votre donateur est prêt à faire son don, c’est de l’envoyer vers un autre site qu’il ne connaît pas, où il devra absorber d’autres informations dans un environnement différent.

Nous continuons à mettre à jour nos données comparatives entre l’utilisation du FDP et les liens vers la page profil sur canadon.org. Sachant toute l’importance des FDP, nous poursuivons notre campagne pour encourager les organismes de bienfaisance à les adopter, et nous donnons même à ces organismes un incitatif financier (des frais de transaction moins élevés) lorsqu’ils utilisent les FDP. Nous faisons ainsi moins d’argent mais, comme CanaDon est aussi un organisme de bienfaisance, nous sommes dans ce domaine pour les bonnes raisons. Je crois réellement qu’en donnant aux organismes de bienfaisance canadiens ces formulaires extraordinaires, CanaDon offre à tous les mêmes chances.

Vous êtes toujours sceptique? Réfléchissez à votre propre expérience en tant que donateur. Lorsque vous visitez le site Web d’un organisme de bienfaisance, vous parcourez les pages et recueillez l’information dont vous avez besoin; puis, quand vous êtes prêt à faire un don, vous voulez procéder rapidement. Mais si, lorsque vous cliquez sur le bouton Faites un don, on vous dirige vers un tout nouveau site Web au lieu de vous proposer le simple formulaire de paiement auquel vous vous attendez, cela créera chez vous de la confusion et probablement de la frustration. Sur le nouveau site (que ce soit CanaDon, PayPal Giving Fund, ou un autre site d’un tiers), vous devrez vous orienter, lire l’information et les conditions d’utilisation, etc., et suivre plusieurs étapes avant de faire votre don. Si vous avez beaucoup de temps à consacrer à ce processus et si vous avez un grand désir de faire le don, il se peut que vous fassiez votre don. Mais beaucoup de donateurs abandonneront ou remettront leur décision à plus tard (et ne retourneront peut-être pas sur le site).

Votre profil sur CanaDon est un moyen important d’attirer une clientèle différente, en complément de vos propres activités de collecte de fonds menées via votre site Web. Mais ce n’est pas à ce profil (ni à aucun autre site) que vous devez lier votre bouton Faites un don. Si c’est ce que vous faites, vous vous privez de beaucoup d’argent.

Chez CanaDon, notre travail est entièrement dédié à notre mission, ce n’est pas quelque chose que nous faisons dans le cadre d’une nouvelle initiative de responsabilité sociale d’entreprise ou d’une stratégie déguisée visant l’acquisition de clients, et nos conseils sont indépendants. Oui, nous pensons que tous les organismes de bienfaisance devraient utiliser les outils de CanaDon parce que nous produisons d’excellents outils! Mais nous pensons que si les organismes de bienfaisance n’utilisent pas nos outils, ils devraient au moins s’assurer qu’ils utilisent les outils qui leur permettent de réussir le mieux possible. Les organismes de bienfaisance choisissent fréquemment ce qui leur semble le moins coûteux, mais ce n’est pas toujours ce qui maximise les dons; en fait, le contraire est souvent vrai, Croyez-moi, j’ai pu le constater encore et encore dans ma longue carrière en commerce électronique.

Si les organismes de bienfaisance veulent prospérer en cette ère de collecte de fonds numérique, ils doivent attacher beaucoup d’importance à des choses qui peuvent sembler insignifiantes. C’est de ces décisions « insignifiantes » que dépend le succès de toute la sphère du commerce de détail en ligne, et de toutes les transactions en ligne !

Alors, je vous en prie, cessez de lier vos formulaires de don à des sites de tiers (que ce soit le nôtre ou un autre site), et créez vos propres formulaires de don personnalisés. C’est la meilleure pratique que peuvent adopter tous les organismes de bienfaisance. Si des gens vous disent le contraire, c’est qu’ils ne sont pas au courant ou qu’ils n’ont pas à cœur votre intérêt.

Share This Page

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *