Quel montant devriez-vous donner?

Publié le

Dons

Les gens se demandent souvent : « Quel montant devrais-je donner aux organismes de bienfaisance? »

 

La détermination du montant à donner relève d’une décision personnelle et dépend de votre situation, mais voici une réponse simple : donnez le maximum que vous pouvez. Les besoins sont toujours grands et il est difficile pour les organismes de bienfaisance canadiens d’amasser des fonds. Voici quelques-uns des éléments à prendre en considération :

 

Avez-vous dressé un plan de dons? La première étape pour décider du montant à donner consiste à prendre le temps d’élaborer une stratégie concernant les bénéficiaires de vos dons. Réfléchissez aux causes qui vous passionnent et faites une recherche pour trouver les organisations qui répondent à vos critères. Voulez-vous soutenir des organismes de bienfaisance qui œuvrent localement ou à l’étranger? Voulez-vous soutenir un ou plusieurs organismes de bienfaisance?

 

Découvrez tous les incroyables organismes de bienfaisance et leur apport dans le monde : quelle source d’inspiration qui peut changer votre perspective sur la vie et faire en sorte que la planification de vos dons soit une expérience vraiment satisfaisante!

 

Après avoir déterminé les bénéficiaires de vos dons, vous devrez décider le montant que vous pouvez donner.

 

Commencez par 1 % de votre revenu. Si vous n’avez pas encore fait de don de bienfaisance, 1 % est un bon début. La décision de donner un pourcentage de votre revenu vous permet de donner ce que vous pouvez, même si votre revenu change. Si vous faites déjà des dons et êtes assez à l’aise, mettez-vous au défi de donner 1 % de plus. Il arrive souvent que plus vous donnez, plus vous réalisez que vous pouvez vous le permettre!

 

Choisissez les dons mensuels automatiques. Il est plus facile de donner plus lorsque vous offrez de petits montants. C’est comme acheter votre café le matin : une fois que vous en avez pris l’habitude, vous n’y pensez même plus! Des dons réguliers rendent aussi vos dépenses plus prévisibles, tout en aidant les organismes de bienfaisance à mieux planifier leurs dépenses parce qu’ils ont un revenu stable.

 

Réfléchissez à toutes les façons de faire des dons. Les dons peuvent être faits sous des formes variées et être d’importance différente — tous peuvent aider. Voici trois façons de donner, auxquelles vous n’avez peut-être pas pensé :

  • Les organismes de bienfaisance sont toujours à la recherche de bénévoles de tous les types de compétences.
  • Vous pouvez faire don de valeurs mobilières et ainsi bénéficier d’avantages fiscaux appréciables.
  • Ou encore, faites un legs dans votre testament. Un legs ou un don planifié est un merveilleux moyen de laisser un héritage, tout en aidant une dernière fois les organismes de bienfaisance que vous aimez.

 

N’oubliez pas les avantages fiscaux. Lorsque vous dressez ou révisez votre plan de dons, n’oubliez pas de prendre en compte les crédits d’impôt que vous pourrez réclamer pour vos dons de bienfaisance en produisant votre déclaration de revenus annuelle. En tenant compte du montant d’argent que vous épargnerez sur votre facture fiscale, vous pourrez offrir davantage tout au long de l’année. Pour vous aider à déterminer combien vous pouvez épargner, nous avons créé un calculateur de crédit d’impôt facile à utiliser.

 

Révisez et modifiez votre plan. Après avoir installé une routine, il peut être facile d’oublier votre motivation de départ. Engagez-vous à réviser votre plan tous les 6 à 12 mois, pour vous demander si vous donnez encore le montant qui vous convient. Pourriez-vous faire plus? Y a-t-il d’autres organismes de bienfaisance qui font un travail auquel vous attachez de l’importance et que vous aimeriez soutenir? Ou est-ce que les organismes de bienfaisance que vous soutenez déjà répondent à vos attentes, et serait-il approprié de leur donner encore plus?

 

Redonner à votre communauté et à ceux qui sont dans le besoin est un sentiment extraordinaire, car vous contribuez à améliorer le monde et à créer un impact positif dans la vie des gens. Plus vous donnez et plus vous vous engagez envers les organismes de bienfaisance et d’autres personnes dont l’objectif est de mener une vie généreuse, plus vous voudrez donner.

 

Il n’y a pas de paroles plus sages que celles de la jeune Anne Frank : « Personne n’est jamais devenu pauvre en donnant. »

Share This Page

  Share your giving story!

Want to share your insights and be featured on the Giving Life Blog?

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *