Des lutins en mission : Nous semons largement la joie

Pleins feux sur les œuvres caritatives : Ce billet a été écrit par Geneviève Gélinas, lutin sénior et coordonnatrice à la Fondation les p’tits lutins, pour notre série Pleins feux sur les œuvres caritatives.

Imaginez la scène : c’est l’automne 2016, au réputé marché Jean-Talon, à Montréal; vous rencontrez un groupe de gens souriants, jeunes et moins jeunes, qui portent un chapeau de lutin rouge et vert ainsi qu’un tablier assorti.

The Little Elves Foundation_3

Tandis que vous dégustez quelques noix rôties, sucrées et épicées, qu’ils vous ont offertes, ces lutins vous expliquent que tous les profits de la vente de ces noix permettront de distribuer à travers le Canada plus de 4000 cadeaux des Fêtes à des personnes seules et isolées (des hommes, des femmes et des enfants) qui ont contracté le sida (VIH), et c’est à cette œuvre que se consacre l’équipe de la Fondation les p’tits lutins. Nous nous efforçons de briser l’isolement social qui est très souvent le lot des personnes atteintes du sida, en leur procurant un peu de magie et de réconfort sous la forme d’un cadeau joliment emballé, accompagné de bons souhaits!

En achetant un sachet de noix chaudes ou en déposant de la monnaie dans la boîte de dons, vous vous dites peut-être : « 4000 cadeaux. Wow! Comment cette œuvre a-t-elle vu le jour? »

Il était une fois un petit lutin.

L’idée des p’tits lutins est née à l’automne 1991 après la mort du frère de Sylvain, Alain. Même si Alain a toujours bénéficié de l’amour et du soutien de sa famille, sa lutte contre le sida a été difficile. Sylvain a donc pensé que la situation devait être encore pire pour ceux qui n’étaient pas entourés de leur famille et de leurs amis, surtout durant les Fêtes.

Sylvain s’est donc demandé ce qu’il pourrait faire pour apporter son aide.

Notre premier lutin a répondu à la question avec un geste venant du cœur. La veille de Noël 1991, anonymement, il a acheté et distribué des cadeaux aux résidents de deux centres d’hébergement pour sidéens à Montréal. L’initiative a semblé beaucoup plaire aux résidents et notre lutin a ressenti la joie de donner. Sans en parler à personne, il a répété l’expérience les six années suivantes.

En 1997, il a partagé son secret avec sa sœur. Avec son aide, il a recruté d’autres lutins et donateurs, et ils ont offert une centaine de cadeaux dans la grande région de Montréal. Une fondation sans but lucratif a été constituée en 2002 avec le statut d’organisme de bienfaisance, et dès lors le nombre de bénévoles, de donateurs et de récipiendaires a constamment augmenté d’année en année.

2015 a été une année record : 4196 cadeaux ont été distribués d’un bout à l’autre du Canada, de Terre-Neuve au Yukon, dans 54 hôpitaux, centres d’hébergement, cliniques externes et organismes communautaires!

The Little Elves Foundation_2

Nos récipiendaires sont notre source de motivation

Comme le sida, qui était autrefois une maladie mortelle, est maintenant devenu une maladie chronique, on aurait pu croire que la stigmatisation sociale associée à cette maladie se serait dissipée. Malheureusement, ce n’est pas ce que dévoilent les notes de remerciement que nous adressent nos récipiendaires, par exemple celles-ci :

« Je suis une sidéenne vivant à Toronto et mon infirmière du [centre] vient de me remettre un cadeau de la part de votre organisme. N’ayant aucun soutien de ma famille, je ne peux vous dire à quel point c’est merveilleux d’avoir un cadeau à ouvrir le matin de Noël! Je suppose que j’ai encore un cœur d’enfant même si je suis une grand-maman, mais depuis que j’ai reçu le diagnostic du sida, ma famille a choisi de me renier, aussi ce cadeau est spécial. Je vous remercie du fond du cœur. »

« Beaucoup de gens qui viennent ici ont vécu des traumatismes et ont été abandonnés. Ils ont souvent été rejetés par leur famille, leurs amis et la société. Ils n’ont pas d’endroit où aller, alors qu’ils souffrent du sida, de toxicomanie ou de maladie mentale (et bien souvent des trois à la fois), ainsi que de maladies qui affectent ceux dont le système immunitaire est affaibli. Votre don est important pour les personnes que nous servons. En ouvrant votre cœur et en fournissant ces cadeaux particuliers, vous offrez aussi le respect, la dignité et un sentiment d’appartenance à ceux qui en ont le plus besoin. »

Nos bénévoles et nos donateurs sont aussi notre source d’inspiration

Comme vous pouvez l’imaginer, il faut une armée bien organisée de lutins pour recueillir les fonds nécessaires et ensuite acheter, emballer et expédier nos cadeaux.

The Little Elves Foundation_1

La nature même d’une œuvre de bienfaisance associée au temps des Fêtes nous oblige à concentrer nos efforts de collecte de fonds en septembre, octobre et novembre au kiosque que nous avons au marché. La pression est intense durant cette période, car nous devons atteindre notre objectif de financement : environ 30 000 $ avant le mois de décembre, afin de pouvoir tenir assez tôt notre grande fin de semaine d’emballage des cadeaux pour qu’ils soient expédiés à temps aux quatre coins du pays.

Le travail de la Fondation les p’tits lutins est entièrement financé par des dons provenant de partenaires (contributions en nature), du public, des activités de financement et des ventes en kiosque. La fondation n’a pas d’employés; elle compte sur un groupe de sept lutins séniors et sur une équipe élargie de plus de 250 lutins — tous des bénévoles.

Pour en savoir davantage au sujet dela Fondation les p’tits lutins, ou pour faire un don, veuillez visiter la page présentant le profil de cet organisme.

Partagez cette page

  Partagez votre histoire de don!

Vous voulez partager vos idées pour qu’elles soient publiées sur le blogue Une vie généreuse?

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *