Nous sommes solidaires des communautés noires

Posted on

En ce moment, aux États-Unis et à travers le monde, des gens marchent en solidarité avec les communautés noires. Ils s’assemblent pour protester contre la brutalité policière et le racisme anti-Noirs, et pour défendre la valeur de la vie des personnes noires.

Le nombre de protestations s’est accru dans le monde, particulièrement parce qu’aux États-Unis beaucoup de marches se sont heurtées aux forces de l’ordre. Au Canada, les protestations se sont déroulées pacifiquement jusqu’ici, mais cela ne veut pas dire que ces problèmes n’existent pas en notre pays. L’histoire du Canada a été marquée — et continue d’être marquée — par des épisodes douloureux de racisme, de discrimination, et d’inégalité d’accès pour les Autochtones et les personnes de couleur.

Pour les communautés noires au Canada, le racisme systémique est profondément enraciné.

  • Il suffit de lire des études menées par des commissions scolaires canadiennes, selon lesquelles, dans les écoles primaires, les enfants noirs sont suspendus de façon disproportionnée (trois fois plus que les autres jeunes élèves). Il s’agit d’une situation préoccupante, car les élèves noirs sont relativement moins nombreux.
  • Il suffit d’observer les interventions policières excessives auprès des jeunes Noirs, qui sont fichés (ce qu’on désigne pudiquement sous le terme « engagement communautaire »), et ce, depuis plus de 70 ans au Canada — les Noirs sont beaucoup plus sujets que les autres populations à être interpellés et questionnés par la police. En 2018, la Commission ontarienne des droits de la personne a révélé que, à Toronto, une personne noire était 20 fois plus susceptible qu’une personne blanche d’être blessée par une balle tirée par la police, et d’en mourir
  • Il suffit de voir que si, dans le Recensement de 2016, 3,5 % des Canadiens s’identifiaient comme des Noirs, la population carcérale noire représente 7 % des détenus — un écart scandaleux
  • Il suffit de constater les inégalités en matière d’insécurité alimentaire au Canada : comparativement aux communautés blanches, les communautés noires sont 3,5 fois plus susceptibles de vivre l’insécurité alimentaire, et les taux sont significativement plus élevés pour les enfants noirs que pour les enfants blancs.

En tant que Canadiens, une des solutions qui s’offrent à nous pour changer les choses est de s’assurer de soutenir des organismes de bienfaisance canadiens qui travaillent à l’avancement des Canadiens noirs. Chez CanaDon, c’est avec une grande fierté que nous avons lancé le Fonds de solidarité pour la communauté noire, qui comprend plus de 40 organismes œuvrant en divers domaines : culture, communauté, défense des intérêts, justice alimentaire, entrepreneuriat, jeunesse, services sociaux, éducation, etc.

Nous avons tous une réflexion personnelle à faire pour examiner nos propres biais, privilèges et actions contre les Canadiens noirs, les Autochtones et les personnes de couleur. Nous devons réclamer un changement systémique pour que nos collectivités soutiennent toutes les personnes qui les composent. Nous devons travailler ensemble et nous appuyer mutuellement afin de créer des communautés inclusives, offrant un accès et un traitement justes et équitables. Nous devons utiliser notre voix et réclamer un changement. Nous devons écouter, apprendre et faire mieux.

Nous espérons que vous participerez au changement et que vous vous joindrez à nous afin de soutenir le Fonds de solidarité pour la communauté noire, ainsi que les nombreux organismes qui aident les Noirs, les Autochtones et d’autres groupes marginalisés au Canada et à travers le monde.

Sources (en anglais seulement) :

  1. Desmond Cole: ‘Canada insists on being surprised by its own racism’
  2. Here’s What You Need to Know About Carding
  3. Canada protests police violence, racism in shadow of U.S. tumult
  4. Canada’s prison service trying to better understand the needs of Black offenders
  5. Black Food Insecurity in Canada
Partagez cette page

  Partagez votre histoire de don!

Vous voulez partager vos idées pour qu’elles soient publiées sur le blogue Une vie généreuse?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *