MardiJeDonne : Célébration Internationale — Impact Local!

Publié le

Mardi Je Donne

Le 1er décembre 2015 a eu lieu MardiJeDonne, une journée internationale dédiée à la générosité depuis 2012. Cette année, cette journée a été de loin la plus importante jamais dédiée à la générosité, avec la participation de 71 pays et l’appui du président Barack Obama, du gouverneur général David Johnston, de Margaret Atwood, de P.K. Subban, de Michael J. Fox et d’innombrables autres célébrités. Le mouvement a connu une croissance particulière ici, au Canada, avec la participation record de 4 720 organismes de bienfaisance et entreprises. Des millions de Canadiens se sont joints à la troisième édition annuelle canadienne de MardiJeDonne, ce qui indique qu’une culture de générosité se développe de plus en plus.

Est-ce que MardiJeDonne a eu un impact?

Selon des données de CanaDon, les dons de bienfaisance ont augmenté de 32 % par rapport aux augmentations constatées lors des deux premières journées MardiJeDonne — cela représente une hausse extraordinaire de 302 % depuis 2012, avant que cet événement annuel ne soit instauré au Canada. Et beaucoup plus de gens se sont engagés à long terme pour leur cause de prédilection, alors qu’on dénote une augmentation de 28 % pour les nouveaux programmes de dons mensuels. En Amérique du Nord, plusieurs plateformes de dons en ligne ont aussi signalé des hausses significatives, notamment Donor Perfect (+170 %), Network For Good (+50 %), Blackbaud (+52 %), Classy (+400 %), etc. Toutes ces hausses s’ajoutent aux hausses importantes que l’on a connues en 2013 et 2014.

De l’argent, et bien plus

Les dons de bienfaisance ne sont qu’une façon parmi d’autres pour les gens de participer à MardiJeDonne; le bénévolat et diverses formes de générosité constituent des volets importants de cet événement annuel, alors que des particuliers, des familles et des collègues de travail lancent de nombreuses initiatives (par exemple, des collectes de chaussettes et de vêtements), apportent leur aide aux banques alimentaires locales, s’inscrivent pour faire des dons de sang, etc.

Les mouvements civiques à la rescousse

Cette année, 22 villes canadiennes se sont engagées dans des mouvements civiques organisés d’un océan à l’autre. De nombreux maires — du maire de Halifax, Mike Savage, au maire de Vancouver, Gregor Robertson — ont proclamé que le 1er décembre était la journée « MardiJeDonne ». Ces mouvements civiques ont créé des liens plus étroits entre les organismes de bienfaisance, les entreprises et les résidents locaux. Ceux-ci ont trouvé différents moyens de redonner à leur collectivité, notamment :

  • 24 000 lb d’oignons et de carottes pour des paniers alimentaires à Kitchener
  • 1 100 dons à des organismes de bienfaisance pour des accolades reçues à Halifax
  • 1 200 articles vestimentaires à Mississauga
  • 70 dons de sang à Waterloo
  • 12 proclamations par des maires, d’un océan à l’autre

Entreprises participantes

Les entreprises ont adhéré à MardiJeDonne en offrant des dons de contrepartie et en menant pour cette journée beaucoup d’autres campagnes créatives et novatrices. Cette année, parmi les entreprises participantes, on comptait d’importantes sociétés telles qu’Interac, PayPal, Facebook, Tangerine, Telus, Adobe, Canva, Viacom, Pfizer, CIBC, Tim Hortons et Wind Mobile, ainsi que de petites entreprises comme Wilsons Home Heating, à Halifax, et Chaussures Tony Shoes, à Montréal.

Le plus beau?

La saison du partage ne fait que commencer. Bon nombre de campagnes ont été lancées le 1er décembre et se poursuivront jusqu’à la fin de l’année ou au-delà. Les Canadiens ont démontré dans le passé que MardiJeDonne n’est que le coup d’envoi, et les organisateurs espèrent que le secteur caritatif connaîtra une fin d’année très fructueuse.

Share This Page

  Share your giving story!

Want to share your insights and be featured on the Giving Life Blog?

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *