Une vie dépourvue de sons

Publié le

Pleins feux sur les œuvres caritatives : Ce billet nous a été fourni par Derek Rumball, directeur général de la Bob Rumball Foundation for the Deaf, pour notre série Pleins feux sur les œuvres caritatives.

Imaginez… une vie dépourvue de sons. Un silence complet vous entoure.

Si vous pouvez entendre les sons dans votre vie (le rire d’une personne chère, la musique à la radio ou même le concert de klaxons dans un bouchon de circulation), ce peut être difficile à imaginer. Elderly man posing for picture using sign language

Mais lorsque vous êtes sourd, vous avez des façons différentes d’expérimenter le monde. La musique est ressentie par des vibrations, stimulant les sens d’une autre manière. Les émotions sont interprétées grâce au langage corporel. Les pensées sont exprimées par des signes. Mais le monde extérieur peut être rempli d’obstacles, et ce n’est pas un environnement qui aide les personnes sourdes à s’épanouir.

À la Bob Rumball Foundation, nous croyons que la surdité ne doit pas limiter les gens dans leur développement personnel, ni restreindre leurs possibilités. L’autonomie, la croissance personnelle et une meilleure qualité de vie sont les objectifs que nous nous efforçons d’atteindre. Tout ce que nous faisons est centré sur l’amélioration de la vie des personnes sourdes, à toutes ses étapes. En offrant des programmes et services spécialisés, personnalisés afin de répondre aux besoins de chacun de nos clients, nous créons des conditions semblables pour tous. Nos installations, services et programmes offrent aux personnes sourdes un sentiment d’appartenance, des relations et une communauté, en brisant les barrières de l’isolement et de l’exclusion auxquelles ces personnes se butent souvent dans le monde extérieur.

Ce que nous faisons nous passionne. Les gens que nous servons — et le fait de savoir que, même dans une petite mesure, nous leur apportons du bonheur —, c’est ce qui nous pousse à continuer. Prenons l’exemple de Margie.

Animatrice du programme de jour depuis 12 ans, Margie dit qu’elle a « le meilleur emploi du monde »Voici comment Margie décrit une journée normale :

Chaque jour, lorsque j’arrive au travail, je suis accueillie chaleureusement par les participants à notre programme. Ensemble, nous décidons des activités de la journée qui comprennent souvent de l’artisanat, le travail du bois, l’informatique ou des événements communautaires. Le but de notre programme de jour est d’enrichir la vie des personnes qui y participent; ce qui est surtout réalisé grâce à des activités sociales. Le plus important dans notre programme, c’est que chaque personne (personnel et participants) communique dans la même langue : le langage gestuel américain (American Sign Language, ASL). Cela permet d’inclure tout le monde et, conjugué à notre programme, d’offrir un endroit unique pour développer des relations et vivre pleinement sa vie sans barrières imposées par la langue. Nous formons une famille, et être considérée comme un membre de cette famille est toute la récompense dont j’ai besoin.

Les besoins pour des services dépassent largement les services disponibles, mais notre mission est simple : toujours faire plus. Nous sommes toujours ouverts et nous ne prenons pas de congé. Nous nous efforcerons de nous adapter aux défis en constante évolution que rencontrent les membres de notre communauté sourde pour l’hébergement, la vie sociale, les loisirs ou la santé mentale — que ces membres soient au début ou à la fin de leur vie. Nous travaillons pour faire en sorte que demain soit meilleur qu’aujourd’hui.

Group of deaf people posing for photo at an event

Le travail de l’organisation Bob Rumball est d’améliorer la vie des personnes sourdes et d’aider celles qui ont des besoins complexes, de l’enfance au troisième âge. Ce que nous faisons en offrant une vaste gamme de services et de programmes, notamment : éducation, hébergement et programme de jour. 

Partagez cette page

  Partagez votre histoire de don!

Vous voulez partager vos idées pour qu’elles soient publiées sur le blogue Une vie généreuse?

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *