Reconstruire la Syrie grâce à la technologie pour l’éducation

Publié le

Cette entrée a été contribuée par Dasollee Kim, au sein de notre série réfugiés, Quittez son foyer : Une série explorant La Crise Internationale des refugiés. La série blog à multiples parties présente des récits de ceux au cœur de l’action ainsi que les démarches d’organismes charitables et de canadiens à travers le pays. Dans cette entrée, nous apprenons comment un organisme canadien apporte l’éducation aux enfants Syriens grâce à la technologie.

rumie

Imaginez que votre pays d’origine – Là où vous avez grandis, établi votre famille et bâti votre carrière – devient soudainement une zone de guerre. Vous et votre famille devez constamment bouger pour fuir les menaces constantes provenant de toutes les directions et après avoir finalement trouvé un endroit sûr où vivre, vous poussez un soupir de soulagement – seulement pour réaliser l’ampleur de votre prochain défi : « Comment puis-je recommencer tout à nouveau? »

Le défi

La Crise Internationale des refugiés a arraché presque tout à des millions d’enfants syriens – leurs écoles, amis, familles et maisons. Ces enfants représentent le futur de la Syrie et afin que leur pays soit un jour reconstruit, nécessitent une éducation, et malgré qu’ils soient des millions dans les camps de réfugiés – une génération potentiellement perdue- la plupart maintiennent l’espoir de retourner un jour à leurs foyers pour reconstruire leur pays.

sabah

« Je veux me parfaire avec une éducation puisque si je le fais, il sera facile de construire mon pays, retourner à ma ville et ouvrir de nouvelles écoles pour aider mon pays à se redresser. » -Sabah, une étudiante syrienne de dix-sept ans vivant en Turquie, à 5 miles des frontières syriennes.

rumie - 3

La Campagne « Learn Syria »

Ici chez Rumie, nous avons décidé d’utiliser la technologie afin de permettre aux gens d’aider. C’est alors qu’en 2015 nous avons lancé la campagne #LearnSyria où nous avons rassemblé des gens en ligne pour travailler collectivement afin d’organiser un curriculum de contenu gratuit, de haute qualité et localisé pour les enfants syriens. Nous avons alors équipé des tablettes Rumie à faible-coût avec ce curriculum et les avons intégrées à des programmes conduis par un ONG qui travaille sur les lieux, à-même les frontières de la Syrie. Ce mouvement a grandi pour inclure des individus à travers le monde, d’enseignants dans le Cercle Arctique à des étudiants dans les Pays-Bas qui se rassemblent en ligne pour contribuer leur temps et expertise à la cause.

Rumie

Le « LearnCloud », est notre plateforme Web où les enseignants et les autre bénévoles d’expertise travaillent en collaboration, permettant aux bénévoles de partager et organiser des ressources digitales gratuites dans leur sphère de compétence. Pour #LearnSyria, les bénévoles ont partagé des ressources d’apprentissages gratuites sollicitées par nos écoles associées en Turquie et utilisent « LearnCloud » pour les organiser en groupe de leçons cohérentes.

Students

Les tablettes Rumie à faible coût, sur lesquelles ce contenu est préinstallé, peut contenir un curriculum complet et localisé pour la 1ère à la 12e année. Elles fonctionnent entièrement hors ligne (puisque le contenu est entièrement préinstallé), mesure l’impact d’apprentissage et contient des ressources qui couteraient traditionnellement plus de 5000$ à fournir en format papier. Ceci transforme chaque tablette en une librairie portable pour le prix d’un seul livre. Nous avons appris, grâce aux enseignants sur les lieux, que les tablettes leur permettent d’enseigner à davantage d’étudiants sans avoir à embaucher plus d’enseignants ou avoir à construire de nouvelles classes.

Les résultats préliminaires de #LearnSyria dépassent nos attentes. Non seulement les tablettes ont amélioré l’ensemble de l’expérience d’apprentissage dans leurs écoles et ont permis à plus d’étudiants d’apprendre, elles ont aussi montrées un impact positif sur la santé mentale des enfants qui en bénéficient. Selon un psychiatre travaillant dans l’une des écoles, les tablettes aident les étudiants à s’ouvrir à leurs pairs et leur permettent d’apprendre et de pratiquer par eux-mêmes sans être intimidés par leurs camarades de classe ou paralysés par la peur de faire une erreur.

Fatima

Les tablettes furent non seulement ingénieuses pour les étudiants plus jeunes (qui aiment les images animées et les sons), elles furent également adaptées pour les étudiants plus âgés qui font face à la pression d’avoir à travailler plutôt que d’étudier. Les tablettes Rumies permet aux étudiants d’apprendre aux heures qui leur conviennent et de compenser pour les classes qu’ils ont manquées.

« Pour plusieurs jeunes réfugiés syriens, les choses ne sont pas si simples. La plupart doivent travailler pour aider leur famille alors ils ne vont soit jamais à l’école ou y vont pour quelques semaines et abandonnent quand ils réalisent qu’ils ne peuvent pas travailler et étudier en même temps. Sérieusement, les Syriens sont forts. Ils peuvent travailler et étudier en même temps mais le problème est que les périodes de travail et les périodes de classes entrent en conflit. La tablette Rumie aide plusieurs étudiants qui font face à ce dilemme. Les étudiants n’ont pas à choisir entre l’école et l’argent car les tablettes leur permettent d’étudier à la maison, aux heures qui leur conviennent, avant ou après le travail. Ils ne sentent ainsi pas abandonnés puisqu’ils sont toujours techniquement des étudiants avec un curriculum précis à suivre. » -Ahmad, un étudiant de 19 ans vivant à Reyhanli, Turquie.

Ahmad

Avec votre support, nous pouvons toucher les vies de davantage de réfugiés étudiants syriens à un prix plus bas que jamais.

Pour en apprendre davantage à propos de Rumie, ou pour faire un don, veuillez visiter leur Page Profile >>

Share This Page

  Share your giving story!

Want to share your insights and be featured on the Giving Life Blog?

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *